Empêchées de courir le marathon de Téhéran, elles font leur propre course

tehran-marathon-women-2017
(Crédits photo : Karin Brogtrop-Beek)

En Iran, un groupe de coureuses inscrites pour le TehRun, le premier marathon de Téhéran, ont été finalement empêchées de participer. Elles ont donc crée et couru leur propre course, comme le relate The Independent.

Depuis la révolution iranienne de 1979, les hommes et les femmes ne peuvent pas faire du sport ensemble. Lors des manifestations sportives, les spectateurs de l’autre sexe sont interdits.

Jusqu’à la veille de la course, les 160 participantes, -certaines venues de l’étranger-, racontent avoir reçu des informations contraires sur la validation de leur inscription. La semaine précédent la course, l’association Free To Run, qui encourage les femmes et les filles originaires de zones de conflit à pratiquer du sport, a affirmé que les femmes seraient autorisées à courir. Le jour de la course, pourtant, les femmes ont été empêchées de courir au marathon ou au semi. Seul le 10 km leur était autorisé.

Mais estimant qu’elles avaient payé le droit de participer au marathon et que certaines venaient de loin, douze coureuses, des Iraniennes et des étrangères, ont voulu courir le marathon à Téhéran coûte que coûte. Elles ont donc opté pour une astuce.

Sur les 32 premiers kilomètres, les coureuses ont effectué des tours de 700 mètres. Elles ont ensuite rejoint la course de 10 kilomètres qui leur était autorisée. Huit d’entre elles ont terminé le parcours.

Une histoire formidable à découvrir dans cet article de The Independent.

1 réaction sur “ Empêchées de courir le marathon de Téhéran, elles font leur propre course ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *